LA RECETTE DE L'ALIGOT

Publié le : 06/01/2018 09:59:47
Catégories : Recettes

Plat typique de l’Aubrac, dans le Nord Aveyron, l’Aligot est une spécialité à base de pommes de terre et de tome fraîche de l’Aubrac.

L’HISTOIRE DE L’ALIGOT

Il faut remonter au 12e siècle pour trouver trace des premiers aligots. A l’origine, il était composé de pain et de tome fraiche et était servi par les moines d’Aubrac aux pèlerins sur la route de Saint Jacques de Compostelle faisant halte sur les plateaux de l’Aubrac.

La recette se modifia au 18e siècle. En effet, suite à une mauvaise récolte de blé, les propriétaires terriens sur l’Aubrac et leurs buronniers (la Révolution fit disparaitre le monastère) décidèrent de remplacer le pain par des pommes de terre. Ainsi naquit l’Aligot tel qu’on le connait aujourd’hui.

Autrefois plat de subsistance, il est devenu depuis un plat festif par excellence que l’on retrouve dans de nombreuses fêtes de village sur l’Aubrac et dans toutes les contrées aveyronnaises.

buron aubracBuron sur les plateaux de l'Aubrac

LA RECETTE DE L’ALIGOT

Commençons déjà par réunir les ingrédients nécessaires à la préparation de l’aligot :

  • 1kg de pommes de terre
  • 250g de crème fraiche
  • 400g de Tome fraiche de l’Aubrac
  • Sel, poivre et ail

Maintenant que vous avez devant vous tous les ingrédients, mettons-nous au travail :

  • Epluchez les pommes de terre
  • Les faire cuire à feu moyen dans une grande casserole rempli d’eau
  • Réalisez une purée grâce à un presse purée
  • Ajoutez la crème fraiche et mélangez
  • Assaisonnez à votre goût : sel, poivre et plus ou moins d’ail selon votre envie
  • Chauffez votre purée à feu moyen (elle doit être bien chaude)
  • Découpez des lamelles de Tome Fraiche de l’Aubrac
  • Ajoutez les lamelles de Tome Fraiche de l’Aubrac
  • Remuez, remuez et remuez avant de remuer et de remuer
  • Quand vous pouvez étirer et faire filer votre aligot, c’est prêt (voir photo ci-dessous)

L’astuce pour bien réussir votre aligot est de ne pas le laisser trop chauffer sur le feu et de le servir dès qu’il file !

aligot effileL'aligot file ! C'est prêt !

PAS DE BRAS, PAS D’ALIGOT !

Au-delà de la recette, la préparation de l’aligot est un sport à part entière. Etonnamment non présente aux JO d’Hiver, cette activité demande des bras et de l’endurance pour obtenir ce magnifique « fil d’aligot ».

Dans le cas d’une préparation pour un petit nombre de personnes (jusqu’à 8-10 personnes), votre temps d’effort restera court bien qu’intense. Quand vous le préparez pour une fête de village pour 800 personnes dans des grands chaudrons, c’est une autre histoire. On dit dans l’Aveyron qu’un bon aligot est « relevé » par les gouttes de sueur de l’aligoteur qui se donne corps et âme pour mélanger et faire filer l’aligot…

Et si vous n’avez pas le temps ou si vous sortez d’une séance de 14h d’haltérophilie, la Coopérative Jeune Montagne à Laguiole sur l’Aubrac vous a préparé un aligot tout qu’il ne reste qu’à réchauffer :

L'Aligot de la Coopérative Jeune Montagne

aligot barquette

Aligot de l'Aubrac de chez Jeune Montagne

TOUTE L’EQUIPE DE COTE2BOEUF VOUS SOUHAITE UN BON APPETIT !!!

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)